foto-sardegna-014

Sardaigne en 10 plats

Sardaigne en 10 plats

Essayez de synthétiser la cuisine sarde en disant 10 plats ou des plats typiques qui valent la peine d’être essayés n’est pas du tout une chose facile. La Sardaigne pour sa conformation géographique particulière, pour sa position isolée dans la Méditerranée et pour ses caractéristiques historiques, contient diverses âmes gastronomiques. SARDAIGNE A UNE CUISINE DE TERRAIN TOUCHÉS PAR LES COTES DE 2000 KM Il est courant d’associer la Sardaigne à ses plats et des vins les plus connus: le cochon de lait rôti, seadas, myrte et Cannonau, mais évidemment il y a beaucoup plus. Chacune de Sardaigne a une cuisine à base de produits du terroir et de l’agriculture et des traditions pastorales, mais il faut se rappeler que 2000 km de côtes qui affecte sa gastronomie, révélant une mer agréable et le béton. Donc, si nous voulions dresser une liste de plats et de produits plus ou moins connus qui valent la peine d’être goûtés, notre sélection commencerait avec ces 10 plats typiquement sardes.culurgiones

1 – Culurgiones de pommes de terre. Ces raviolis avec une fermeture spike typique sont faits avec de la semoule de blé dur et de l’eau. Dans la version dell’Ogliastra typique un remplissage de pommes de terre, l’ail, la menthe et frais fromage pecorino et garni de sauce tomate fraîche et saupoudré de fromage pecorino: le goût délicat de la pomme de terre et la garniture au fromage correspond parfaitement à la salsa.Ricci di mare

 

2- Oursins. A Cagliari, les oursins sont une institution: ils sont pêchés quotidiennement et consommés d’octobre à avril, avec une pause d’arrêt biologique qui permet la reproduction dans les mois restants de l’année. L’oursin est à son meilleur mangé dans la pureté pendant la saison de pêche de la ville de Cagliari est plein de banquets de vente où vous pourrez déguster l’ouverture bouclés à l’époque, lavé et placé dans des dizaines sur des assiettes de service. Le hérisson est également utilisé dans la cuisine comme un condiment pour les pâtes, en particulier les spaghettis: ce premier plat est répandu dans les restaurants tout au long de la côte de l’île.

burrida

3- Burrida. Le protagoniste est toujours la ville de Cagliari avec sa tradition de fruits de mer de la cuisine et offre ce plat aigre-douce à base de roussette, un petit requin dans burrida est cuit et habillé avec de l’huile, le vinaigre, l’ail, les noix et les épices. Le résultat est un poisson tendre accompagné d’une sauce aigre-douce crémeuse et très savoureuse.

zuppagallurese-031

4 -Suppa cuata. Un plat traditionnel de Gallura, dans la partie nord-est de l’île, le suppa cuato ou soupe à base de Gallura est une préparation à base de pain rassis, de fromage de vache frais, de bouillon de viande mixte et d’herbes aromatiques. Il y a quelques variations de ce plat qui changent de pays à pays, mais la structure porteuse reste le même: le pain rassis, alternant avec des couches de fromage et d’herbes, il est humide avec le bouillon et cuit au four. La consistance sera celle d’une lasagne très douce avec un goût incomparable.orziadas-580x333

5 – Orziadas. Les actinias sont des anémones de mer qui sont pêchées, passées à la semoule et frites. La caractéristique de l’actinia est d’avoir des tentacules extrêmement piquants dans son environnement marin, mais une fois pêchés et lavés, ils perdent leur pouvoir piquant et peuvent être consommés. Les orziadas chaudes ont une consistance semblable aux huîtres, elles sont très recherchées et pas toujours faciles à trouver.frattau-ridotto

6 – Pan frattau. La tradition pastorale de la Sardaigne est également contenue dans ce plat typique de la région de Barbagia. Le pain carasau typique de l’île, avec ses feuilles croustillantes, est alterné sur un plat de service avec des couches de sauce tomate et de pecorino vieilli. Le plat ressemble à un millefoglie salé qui est finalement mouillé avec du bouillon de mouton chaud et complété avec un œuf poché cuit dans le même bouillon. Plat pauvre par excellence, le pani frattau dans sa simplicité est un plat complet et très savoureux.Bottarga

7 – Bottarga. Celui de Muggine est le produit précieux dérivé des oeufs de poisson salés et assaisonnés. Aussi appelée or de Sardaigne, la bottarga est produite dans la région d’Oristano, riche en lagunes alimentées par l’eau de mer et habitat idéal pour le mulet. C’est un aliment recherché, avec un coût par kilo assez élevé par rapport à la qualité de la matière première et au traitement utilisé. Le poutargue a un goût très particulier et décisif, il peut faire plaisir et conquérir le palais immédiatement ou être trop savoureux et presque désagréable. Son utilisation dans la cuisine varie beaucoup: flocons apprécié pur ou en sauce sur des pâtes ou des légumes et du fromage frais, poutargue est également produit dans l’île de Carlisle où il est produit à partir d’oeufs de thon.

panadas

8 – Panadas. Antesignane de la cuisine moderne dans la croûte, les panadas sont une préparation typique liée principalement aux traditions de deux pays sardes, Assemini et Oschiri. Une coquille de pâtes faite avec de la semoule de blé dur, de l’huile, de l’eau et du sel, est étalée et utilisée pour tapisser un moule en métal ou en terre cuite; à l’intérieur on met une farce faite crue ou avec des produits partiellement cuits. La panada est fermée avec un bouchon de pâte, puis décorée et cuite au four. Son intérieur peut être à base d’agneau ou de bœuf, de pommes de terre, d’artichauts, de tomates séchées au soleil, d’huile et de persil. Dans la variante de poisson, la viande est remplacée par des morceaux .d’anguille.

escabeche

 

9 – Scabecciu. Le scabecciu, un terme dialectal dérivé de l’escabèche espagnole qui indique une technique de conservation des aliments à base de vin et de vinaigre, est une préparation à base de poisson très commune dans la partie sud de la Sardaigne. Les poissons pauvres comme les anguilles et les petits poissons du poisson sont passés en semoule, frits puis assaisonnés avec du vinaigre, du laurier, de l’huile d’olive extra vierge, de la tomate et des herbes aromatiques. Ce type de marinade rend le poisson savoureux et savoureux.

Pardulas

10 – Pardulas. Aussi appelés casadinas sont des bonbons typiques de la tradition répartis dans toute l’île. Une mince feuille de saindoux, de semoule et d’eau est disposée puis utilisée comme base pour garnir une garniture de ricotta ou de fromage frais traité avec des œufs, du sucre, des écorces d’agrumes et du safran. Les pardulas sont placés sur des plateaux de cuisson et cuits jusqu’à ce qu’ils soient dorés: une fois cuit, le remplissage reste mou et fond à la morsure avec le contraste de la base de la pâte légèrement croquante. C’est l’un des friandises les plus répandues de la tradition sarde et sa recette varie d’une région à l’autre, même en version savoureuse.

 

 

 

 

LEAVE COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :