bio

Biodiversité

POISSONS DE LA PLUPART DES ZONES DE SURFACE

La Girelle-paon c’est un poisson coloré qui préfère les eaux peu profondes et pas trop froid. Pour cette raison, il n’est pas très commun dans les côtes les plus septentrionales de la Méditerranée. Les juvéniles (photo de gauche) de cette espèce peuvent être observés très nombreux vers la fin de l’été.

Le sar  c’est un poisson très répandu dans les fonds rocheux avec des cavités et des ravins qui sert de terriers. Cette espèce est particulièrement recherchée par les pêcheurs. Pour cette raison, il est plus facile de voir des individus de grande et de grande taille dans le parque.

La murene, dont la morsure est plutôt douloureuse, c’est un poisson qui vit caché dans les ravins dujour dont il part pour la proie la nuit. Il est cependant facile de la voir pendant la journée alors qu’elle dépasse sa tête des terriers, gardant presque toujours la bouche ouverte.

 

POISSONS DU CORALLIGEN

Les Mérous brun ce sont les plus gros poissons prédateurs associés aux substrats rocheux. Ils se nourrissent de diverses proies, y compris le poisson, le poulpe et parfois les oiseaux de mer. Ils sont présents dans tous les environnements rocheux, mais trouvent leur habitat idéal dans les eaux peu profondes.

Les Denté com. ce sont des poissons prédateurs qui se nourrissent principalement d’autres poissons.Près des bancs, même de grands spécimens, ils peuvent former de nombreux jetons. Ils bougent presque toujours et fuient en eau libre s’ils sont dérangés.

 

Les Sériole, ainsi que les denté, ce sont de grands prédateurs pélagiques qui s’approchent de la côte, en particulier dans les zones arides et rocheuses, principalement à la recherche de proies. Ils nagent dans l’eau libre et peuvent être rencontrés à la fois comme des individus solitaires et en grands groupes.

 

LES POISSONS DES GROTTES

Le Apogon  présente la caractéristique que le mâle pratique l’incubation des oeufs dans la bouche. C’est une espèce qui est rencontrée en grand nombre à l’intérieur des grottes. Durant l’été, les juvéniles semi-transparents dans la colonne d’eau peuvent être observés très nombreux.

 

La brotula il est un représentant d’une famille typiquement d’eau profonde et est la seule espèce qui vit seulement dans les cavernes. Son habitat est exclusivement représenté par les parties les plus profondes des cavités submergées, où il y a des conditions d’obscurité totale et un mauvais hydrodynamisme.

La Maigre  c’est un poisson qui vit caché, mais qui ne montre aucune méfiance particulière envers l’homme. Pour cette raison, il est facilement capturé. A l’intérieur de grands ravins rocheux et des grottes est certainement l’endroit le plus sûr de se réfugier.

 

LES POISSONS DE PRATERIES POSIDONIA

Les poissons qui nagent habituellement dans la colonne d’eau au-dessus des herbiers de posidonies sont généralement des espèces qui se nourrissent de plancton. Parmi ceux-ci nous pouvons inclure le castagnole, le zerri, les bogues et les regards. Cependant, vous pouvez également observer des poissons prédateurs tels que les barracudas, la sériole et la basse.

La castagnole  c’est un petit poisson qui forme par jour des compteurs également constitués de nombreux individus.Les spécimens restent en suspension dans l’eau et restent longtemps dans la même zone, ne montrant aucune méfiance envers l’homme. les feuilles de posidonie ou dans les ravins des rhizomes à chercher refuge.

Les Siphonostomeils ont un corps long et mince. Ils vivent étroitement associés aux feuilles de posidonie. Parfois, ils sont positionnés parallèlement aux feuilles, se balançant avec eux. Ils prennent une couleur verte s’ils se trouvent sur des feuilles brillantes, marron s’il s’agit de feuilles mortes.

 

POISSONS QUI VIVENT SUR SABLE

La petite dorade est très commune sous la côte dans les environnements abrités et aussi dans les eaux saumâtres, car ils tolèrent bien les changements de salinité. Il est très facile de les observer nager parmi les feuilles de Cymodocea, où ils trouvent probablement un abri contre les prédateurs et la nourriture.

La Mourme  vit sur des fonds sableux même à des profondeurs limitées, surtout en été. Les jeunes individus peuvent également être trouvés dans de grands groupes et il est très facile de les observer sur les pelouses de Cymodocea.

 

Les Nonnats sont de petits poissons qui nagent nombreux près de la surface. On les trouve souvent près des prairies de Cymodocea, qui abondent aussi pendant l’hiver. Dans ces environnements, ils trouvent refuge, car les laiteries sont une espèce qui est la proie de nombrreux autres poissons.

 

PLANTES

Les plantes qui se rencontrent en mer sont divisées en deux groupes: les algues et les plantes. Les algues ont une structure qui peut être très différenciée en tant que forme, mais n’ont pas d’organes qui remplissent des fonctions différentes. D’un autre côté, les plantes sont équipées d’organes. Les racines qui servent à ancrer la plante et à recueillir les sels minéraux, la tige qui a pour rôle de supporter et de transporter les nutriments, les feuilles qui effectuent la photosynthèse, les fleurs et les fruits qui sont responsables de la reproduction. La plante la plus commune en Méditerranée est la posidonie (Posidonia oceanica) avec de longues feuilles laminaires vert foncé qui poussent en grappes à partir de la tige. Les algues sont subdivisées en vert, brun et rouge: très souvent, cependant, leur couleur ne correspond pas à ces trois catégories. Habituellement, les algues vertes et brunes vivent dans des environnements bien éclairés, tandis que les algues rouges se trouvent là où il y a moins de lumière, mais cette règle a de nombreuses exceptions.

CORAUX

Sous le nom générique de coraux sont rassemblés des organismes très différents: ce qui les unit est la présence dans le corps de cellules urticantes, généralement placées à la fin des tentacules ou des excroissances. La pieuvre ou la méduse ont deux formes de base. La pieuvre est une structure attachée au fond, formée par une colonne dirigée vers le haut qui contient les organes internes et se terminant par une bouche entourée de tentacules. D’un autre côté, les méduses sont libres et ont des tentacules orientés vers le bas. Ce groupe comprend des hydrozoaires, des animaux minces coloniaux en forme d’arbre, des méduses, des madréporaires, caractérisés par un squelette calcaire, des anémones de mer ou des anémones, avec un corps mou et de longs tentacules et des gorgones avec un squelette corné. Les coraux ont tendance à vivre dans des zones exposées au courant afin de capter les matières organiques qu’ils transportent.

CRUSTACES 

Les crustacés, comme son nom l’indique, ont leur corps recouvert d’une croûte ou d’une coquille qui doit changer périodiquement pendant la croissance. Ils appartiennent aux arthropodes, le groupe d’animaux qui comprend également des insectes et des araignées. Les plus communs à observer sont les crustacés dé capodes (ils ont dix pattes). Parmi ceux-ci sont les crevettes, avec des appendices caractéristiques sous le corps qu’ils nagent, les homards et autres, les bernard-l’hermite et les crabes. Les crustacés décapodes sont tous des prédateurs ou des charognards: en particulier, les homards se nourrissent d’animaux morts. Appartiennent également au groupe des crustacés d’autres animaux très différents des précédents et typiques des zones superficielles: ce sont les dents de chien et les lions. Les dents du chien vivent dans une enveloppe en forme de cône et utilisent des pattes modifiées pour recueillir la nourriture et faire circuler l’eau pour respirer. Les lepadi, en revanche, ont une sorte de coquille en plusieurs morceaux, attachés à des objets flottants au pédoncule charnu, d’où ils dépassent avec les pattes modifiées comme des dents de chien.

 

%d blogueurs aiment cette page :